Kudsi Ergüner, Waed Bouhassoun, Ruşan Filiztek et Neşet Kutas

Kudsi Ergüner, Waed Bouhassoun, Ruşan Filiztek et Neşet Kutas ● Turquie/Syrie

Des rives du Bosphore aux monts de l’Orient :
mélodies mystiques et d’amour turques, kurdes et arabes

Bien qu’elles appartiennent toutes à la même grande famille turco-arabo-persane, les musiques des peuples de la grande région proche et moyen orientale, sont riches de diversités dans leurs spécificités. Lorsque de grands artistes de cette partie du monde se retrouvent ensemble sur scène, ils ne peuvent qu’enrichir leur répertoire de leurs différences et transmettre leur message de paix et de dialogue.

Le compositeur, auteur et musicologue, Kudsi Ergüner, héritier d’une longue tradition est un maître du Mevlevi et l’un des plus célèbres joueurs de ney de son pays. Artiste de l’UNESCO pour la paix, il a donné des concerts dans le monde entier et œuvre pour la réactualisation des patrimoines musicaux oubliés. Il retrouvera sur scène l’une des nombreux artistes avec lesquels il a collaboré, Waed Bouhassoun.

La joueuse de ‘oud Waed Bouhassoun poursuit une carrière internationale. Elle met son talent de musicienne et sa voix rare et profonde au service de la découverte d’un répertoire de musiques du sud de la Syrie et d’une poésie mystique. Formée au sein de l’ensemble de Jordi Savall au dialogue avec des musiques différentes, elle multiplie les rencontres avec des artistes soucieux, comme elle, de la mise en valeur d’un répertoire traditionnel et de sa transmission.

Ruşan Filiztek, originaire de Diyarbakir est un barde kurde à la voix placée haut afin de porter loin. Il chante dans un style direct et généreux en s’accompagnant d’un grand luth à manche long, le divan saz, comme il excelle au baglama, le luth des bardes anatoliens, et au jumbush, très utilisé dans les musiques populaires de Turquie et de nord de la Syrie. Neşet Kutas, né à Izmir, l’accompagne aux percussions (daf, rec, bendir, davul). Il est connu pour sa maîtrise, dans un jeu précis et élégant, des nombreux rythmes du Moyen-Orient. Ils font tous deux partie de l’ensemble Orpheus XXI, réuni par Jordi Savall et encadré par Waed Bouhassoun, qui transmet leur tradition musicale à des enfants déracinés.

Paris, musée du quai Branly-Jacques Chirac — Théâtre Claude Lévi-Strauss 

Samedi 1er décembre à 18h
Dimanche 2 décembre à 17h

Distribution

Kudsi Ergüner ney
Waed Bouhassoun chant, ‘oud
Ruşan Filiztek luths divan saz, baglama, jumbush
Neşet Kutas tambours daf, rec, bendir, davul

Autour du concert

Paris, musée du quai Branly-Jacques Chirac
> Rencontre avec les artistes à l’issue des concerts
Samedi 1er et dimanche 2 décembre

En partenariat avec